Louisa Mesnard, world curiosity

Pour le dernier talk du semestre, le FCC a poussé les frontières de la curiosité et a voulu passé la soirée en compagnie de Louisa Mesnard, pour un tour du monde en une soirée.

LOUISA MESNARD

Louisa Mesnard est une hyperactive. Startuppeuse, globe-trotteuse, elle a plusieurs corde à son arc. Pour sa venue au FCC, elle nous a faire voyager avec le récit de son tour du monde au cours duquel elle a visité 12 pays dans le cadre du W Project.

 

C’est au travers des portraits de femmes qu’elle a rencontré lors de son périple, qu’elle a partagé avec nous ses anecdotes, expérimentations insolites et idées inspirantes.

Créé en 2012, le W Project est la plate-forme des entrepreneurs français de l’étranger. L’objectif de l’association est de transmettre et partager avec le plus grand nombre l’envie de ces français du bout du monde, leurs expériences, et des conseils concrets sur la vie et la création d’entreprises à l’étranger. Louisa croit beaucoup dans les rôles modèles, ces personnes qui nous inspirent. Elle est devenue entrepreneure car elle en avait rencontré d’autres à travers le W Project. C’est en rencontrant des centaines d’entrepreneurs dont les yeux pétillaient qu’elle a réalisé que c’était possible.
A travers trois portraits de femmes en Suède, en Australie et en Corée, Louisa nous a fait voyager et découvrir des projets portés par des françaises à l’étranger.
Louisa a continué à multiplier les projets et notamment avec le lancement l’année dernière de Citron, un chatbot. Il vous propose des suggestions d’endroits où sortir sur Paris selon votre géolocalisation et vos souhaits, qu’il s’agisse de clubs, de restaurants ou de bars. Elle a également participé au hackaton Techfugees en présentant le projet Texfugees visant à faciliter la communication entre les associations et les réfugiés. La plate-forme permet aux associations d’envoyer des SMS personnalisés aux réfugiés.