Marjolaine Chatin, savoir être ivre ou être ivre de savoir ?

Pour le lancement du French Curiosity Club, nous sommes allées chercher parmi les femmes qui marquent notre quotidien. Et pour Margaux, le choix n’a pas été difficile ! Il s’est porté sur Marjolaine Chatin, oenologue passionnée qui a su dynamiter ce premier talk et lancer l’aventure du FCC.

MARJOLAINE CHATIN

Pour Marjolaine Chatin, la découverte du milieu viti-vinicole a eu lieu dans un endroit tout particulier, au pied de la cordillère des Andes, en Argentine. Au cours de son année de césure, elle avait trouvé le temps avec ses amies Agro, d’aller visiter les vignobles de Mendoza. Et là : surprise ! Au milieu des vignes, un verre de bulles « Chadon » à la main, elle réalisait que le métier d’œnologue était, pour elle,  le plus fascinant qui soit.

 

Chaussures de rando au pied, l’œnologue de la cave lui a fait visiter les vignes, lui racontant tantôt l’osmose entre la vigne et son terroir, tantôt le choix attentif des cépages que l’agronome doit faire pour parvenir aux meilleures cuvées.

Une fois dans le chai, au milieu des cuves en inox et des barriques en chêne, il décrivit la fermentation du raisin, les processus de vieillissement et d’élevage… Cette visite lui a laissé un souvenir impérissable et est à l’origine des grandes décisions qui ont suivies. 

Depuis, elle n’a plus quitté ce milieu. Diplôme d’œnologue en poche, elle a commencé à travailler dans le Languedoc, région viticole innovante qui réserve tant de surprises.

 

Cela fait maintenant un an qu’elle a adopté la Provence, terre du célèbre rosé éponyme, à la robe claire et aux arômes de fleurs blanches. Elle réalise désormais une activité de conseil viticole auprès des vignerons: un métier qui la passionne. 

Marjolaine a su nous faire vivre sa passion au cours de cette soirée et nous transmettre sa vision du vin qui peut être résumée par les mots de Victor Hugo : « On ne se connaît pas tant qu’on a pas bu ensemble. Qui vide son verre, vide son coeur ».