Girls Next épisode 6 : Faustine

Partir pour se trouver.
C’est en Asie que Faustine a dessiné son avenir…à Toulouse !

Faustine a 30 ans. Elle vient de Carcassonne mais vit aujourd’hui à Toulouse. Elle a passé les étés de son enfance dans une maison perdue dans la campagne des corbières, entourée de sa famille et des amis de ses parents. Elle en garde un souvenir unique.

 

À la suite d’un baccalauréat économique, Faustine fait un DUT de gestion des entreprises et des administrations, suivi d’une licence en management et d’un master en marketing et communication à l’IAE de Toulouse.

Elle fait sa dernière année en alternance chez Goyard à Carcassonne et à la fin de son contrat, l’entreprise lui propose un poste. Mais Faustine refuse. Elle veut absolument tenter l’expérience de l’étranger. Alors elle part vivre un an à Hong-Kong où elle travaille en tant que responsable des ventes et de marketing pour une entreprise australienne. C’est dans cette ville que l’idée d’une boutique originale lui vient à l’esprit.

Près de 5 ans plus tard, Faustine a deux boutiques sur Toulouse. Bobine, ouvert il y a quatre ans, est un concept store unique qui offre une sélection de produits exclusifs et de qualité dénichés dans le monde entier. Bobinette, inauguré il y a tout juste un an, est un concept store enfantin qui sort des sentiers battus pour proposer des produits originaux.

Aujourd’hui, Faustine est sur un nouveau projet. Elle souhaiterait développer un espace plus grand, plus intimiste dans lequel elle pourrait regrouper Bobine et Bobinette. Elle aimerait aussi développer la partie sur Internet qui prend de plus en plus de place dans le commerce actuel.

 

 

 

Une peur ? C’est pas joyeux mais la mort… C’est la seule peur que j’ai. On a tellement de choses à faire et à voir qu’une vie ne suffit pas. C’est pourquoi je profite de la vie à fond les ballons, avec toujours milles nouvelles idées et envies. 

Un rêve ? Repartir vivre à l’étranger. Pas tout de suite mais j’aimerais réaliser ce rêve avec ma propre (future) famille. Partir loin pour tout recommencer à zéro.

Un échec ? Je n’ai pas eu le Bac du premier coup. A l’annonce des résultats c’était la fin du monde. Avec du recul je me dis que c’était le destin (j’y crois beaucoup) et que c’était mieux ainsi. Maintenant j’en ai la certitude j’ai pu prendre plus de temps pour analyser la situation et voir ce que je voulais vraiment faire après le bac. C’est pas dans mon tempérament de me poser et de faire le point, je fonce toujours tête baissée. Alors quand le destin me freine je me dis que c’est pour la bonne cause !

Une réussite ?

Bobine et Bobinette. Aujourd’hui je vis de cette idée née à des milliers de kilomètres de chez moi. J’ai monté une seconde boutique grâce à la réussite de la première et je réfléchis à un autre projet pour développer Bobine hors du réseau Toulousain. C’est « ma » réussite.

 

Un regret ?

Aucun ne me vient vraiment en tête, à part un regret sentimental mais bon je ne vais pas non plus tout dévoiler 😉

Une habitude ?

La mauvaise habitude de me réveiller avec Instagram. Je scrolle mes 4 comptes avant d’émerger et de pouvoir me lever du lit… J’essaye de soigner cette addiction !

Un livre de chevet ?

J’en ai plusieurs mais je vais dire “La prédiction”. Il s’agit d’un livre inspiré d’un compte Instagram éponyme qui a subi la censure car trop « osé » pour ce réseau social.  “Le guide de la masturbation féminine”, qui est aussi à la base compte Instagram qui offre à toutes les femmes, une éducation sur leur corps et le plaisir… révolution du clito activée 😉

Une musique ?

« Ella, elle a » de France Gall c’est la musique qui me booste à tous les coups ! 

 

Retrouvez toutes les infos de Faustine !

Son site Internet, ses deux comptes Instagram Bobine et Bobinette et ses pages Facebook Bobine et Facebook Bobinette.

Bobine Concept Store

58 rue des tourneurs 31000 Toulouse

05.61.22.59.77 / 05.62.26.67.68

 

 

***

Vous voulez être la prochaine Girl Next ? Écrivez-nous à hello@frenchcuriosityclub.com

Pour participer, aucune condition. Il suffit juste d’être vous ! Et de nous accorder un peu de temps pour une interview 😉

 

Un portrait signé Sophie Astrabie.