Perrine Bonafos : l’entrepreneuse de la semaine #5

Perrine Bonafos est directrice artistique de formation. Elle a  commencé dans la presse en tant qu’indépendante avant de sauter le pas de l’entreprenariat en créant la revue Les Confettis, un media qui met en avant des rôles modèles féminins. Les Confettis c’est un site mais aussi une revue semestrielle imprimée depuis plus de 3 ans. Elle est aussi la maman de deux enfants de 5 et 2 ans et demi. 

C’est sans doute une bonne dose d’inconscience qui a fait se lancer Perrine, dans l’aventure de la presse et de l’édition. Car ces deux secteurs ne sont pas réputés pour être les plus faciles. Mais aujourd’hui, Perrine ne regrette rien. Elle est portée par ses lectrices.

Aujourd’hui, Perrine ouvre un nouveau chapitre avec Les Mini Confettis , un média qui s’adresse aux jeunes enfants. Selon elle, il ne faut pas attendre que les enfants lisent par eux-mêmes pour découvrir les grandes figures féminines. Ce sont aux adultes, aux parents, de les accompagner dans leur découverte et dans la poursuite de leur rêve. Le livre est d’ailleurs un formidable outil de dialogue entre parents et enfants. C’est pour cette raison qu’elle a imaginé « DES RÊVES ET DES CHEMINS », une collection de livres pour enfants (de 3 à 7 ans) qui présente des femmes qui ont fait preuve d’audace et de liberté en suivant leur rêve d’enfant. Il est toujours questions de rôles modèles féminins mais cette fois avec un discours adapté aux enfants. Une démarche qui vient compléter les ambitions de la revue : mettre en avant les audaces des femmes, leurs passions et leurs réalisations. Car les femmes créent, transforment et partagent. C’est à travers leurs actes, leurs ambitions, leurs visions qu’elles font bouger les lignes et changent les choses. En narrant la vie de personnalités féminines ayant laissées leur empreinte, Les Mini-Confettis offrent aux adultes en devenir, un support à leurs aspirations.

 

 

Le premier livre de la collection retrace la vie de la réalisatrice Agnès Varda. Une femme visionnaire à la poésie touchante qui racontait, par ses films sensibles, les histoires des gens ordinaires. J’avais envie de pouvoir transmettre aux enfants le parcours de cette femme incroyable !

Déjà, Perrine pense à la réalisation des prochains livres de la collection. Il y a tant d’histoires de femmes à découvrir !

 

 

 

Propos recueillis par Sophie Astrabie.